Our blog

Portrait de Mathilde Le Strat, professeur Chez Rose Carmin Rennes

  • portrait prof Mathilde le Strat

Nous aimons mettre en valeurs le savoir-faire de nos professeurs alors nous vous proposons le portrait de Mathilde, professeur à Rennes. Voici son interview!

Je m’appelle Mathilde Le Strat, je suis diplômée de l’esthétique depuis 2014 et j’enseigne aux BTS de Rose Carmin Rennes : les TP, la cosmétologie, l’environnement pro et l’action pro et aux CAP la cosmétologie et la technologie.

Quelles études avez-vous faites ?

J’ai un Bac STG, j’ai effectué 2 années de licence d’anglais et je suis titulaire du CAP et BTS esthétique.

Vos expériences professionnelles ?

J’ai travaillé en Spas (les Sens de l’Océan au Croisic, Spa de la thalasso de Dinard), en institut (Aquarelle à St Lunaire), en parfumerie (Sephora et Nocibé et en tant qu’animatrice) et parapharmacie (en tant qu’animatrice), en thalasso (Roscoff) et comme formatrice (CODIF : Phytomer, Fleur’s, Phytocéane, Vie)

Pourquoi vous êtes-vous orienté vers l’enseignement?

Ceci m’a toujours attirée, même étant petite. J’avais pour but de passer le concours de professeurs des écoles puis je me suis orientée vers l’esthétique, j’y ai découvert un monde que j’adore et que je voulais partager. C’est pourquoi je recherchais un travail en tant que formatrice et je suis tombée sur l’offre d’emploi de Rose Carmin alors j’ai sauté le pas ! D’autant plus que mon expérience pour le groupe CODIF m’a confirmé le fait que je voulais enseigner. Je ne me suis pas trompée, c’est quelque chose que j’adore et je mets tout mon cœur dans mon travail !

Pourquoi cette matière ?

Cosmétologie : c’est ma matière préférée. Je trouve cela très intéressant. J’aime prendre mon temps pour expliquer des notions, je souhaite sincèrement faire aimer cette matière à mes élèves. De plus, j’avais l’impression d’avoir appris des choses mais de ne pas pouvoir me servir de ces connaissances au quotidien, dans les autres emplois que j’ai eus. Je suis très heureuse d’enseigner cette matière.

TP : C’est la matière la plus précise, il faut faire preuve d’ordre et de méthodologie. De plus, j’aime transmettre les différents soins esthétiques sans devoir être limitée à un massage par exemple. J’aime voir les élèves se découvrir une passion lors de leur premier massage ou façonnage d’ongles. Elles ne suspectent pas que l’esthétique c’est tout cela et cela me donne l’impression de partager ma passion !

Environnement pro / Technologie : En technologie, j’aime la logique des appareils, les aider à comprendre le fonctionnement d’un d’entre eux. Leur donner des réponses à « pourquoi cela fonctionne ainsi ». Également, en technologie des locaux, il est très intéressant de se projeter dans la création de son propre institut.
Par ailleurs, l’environnement pro, que je partage avec une autre professeure, me pousse à faire beaucoup de recherches sur le monde de l’esthétique qui est continuellement renouvelé, cela fait que je ne m’ennuie jamais, et c’est cela pour moi l’important dans un métier !

Quels sont les débouchés possibles des formations dans lesquelles vous enseignez ?

Cosmétologie : A la suite d’une licence pro en cosmétologie, l’élève peut travailler en laboratoire en tant que formulatrice ou technicienne de laboratoire. Elle peut également pratiquer en Recherche et Développement pour créer de nouveaux produits.

TP : L’élève pourra exercer en tant qu’esthéticienne, spa praticienne, hydrothérapeute, spécialiste du sourcil/cils, prothésiste ongulaire, maquilleuse pro…

L’environnement pro avec l’environnement esthétique/ la technologie sont là pour connaître les bases du métier, ils permettent d’aider une esthéticienne pour la création d’un institut ou au niveau du management d’une équipe.

Présentez en quelques mots la matière que vous enseignez

Cosmétologie : Elle est divisée en deux grandes parties où, dans la première, les élèves vont apprendre les bases de la formulation, les différents types d’ingrédients, les mélanges possibles etc. et en deuxième partie, comment sont formulés tous les types de produits, du déodorant au mascara.

TP : Les élèves apprennent, lors de la première année du BTS, à pratiquer les différents soins du visage. Elles voient également le maquillage, la manucure, les épilations. En deuxième année s’ajoutent les soins du corps avec par exemple le massage californien et la réflexologie plantaire.

Environnement Pro/ Technologie : Au CAP, nous voyons tout le matériel utilisé en esthétique (appareil, outils…) ainsi que l’agencement d’un institut. Au BTS, en plus de cela, les élèves voient tout ce qui est en rapport avec le monde de l’esthétique, la partie législation, l’univers de la parfumerie, les méthodes de vente, de communication…

Comment se déroule un de vos cours ?

En cosmétologie, en plus du cours, nous voyons beaucoup de notions expliquées sous forme de schémas, d’exercices et également de TP. Nous faisons différents tests sur des produits afin de se les approprier. Comme par exemple, reconnaître les différentes formes de cosmétiques, voir les différences de résultat, réaliser différentes sortes d’émulsion.

En TP : un groupe d’élève (les esthéticiennes) pratique sur un autre groupe (les modèles), puis échangent la fois suivante. Nous commençons toujours par une partie théorie puis nous commençons la partie pratique. C’est ce cours qui permet aux élèves de s’exprimer via différentes techniques !

En environnement pro, il s’agit principalement de cours, d’exercices, de débats, nous faisons également quelques sketchs de vente. Pour l’univers du parfum, nous faisons quelques exercices sur des parfums pour repérer les différentes notes et voir l’évolution au fil de la journée.

Des conseils à donner à un futur étudiant ?

• sur l’organisation du travail personnel:

Toujours relire ses notes après et avant un cours. Poser des questions, participer pour comprendre le cours. Et surtout ne pas se décourager car les efforts finissent toujours par payer !

• sur la recherche de stage:

Commencez dès votre inscription à regarder l’univers qui vous plairait le plus afin de repérer des lieux de stage, et postulez sans attendre !
Plus vous chercherez tôt, plus vous aurez de chance de faire votre stage dans un endroit qui vous attire !

Fast & Curious Rose Carmin

1. Un hobby, une passion, un sport ?

L’art ! J’ai grandi dans une famille d’artistes, ma maman m’a toujours poussée à essayer différentes choses. Je fais du dessin, de l’aquarelle, de la poterie. Je n’ai pas peur d’essayer d’autres techniques artistiques car sans essayer, on ne peut pas savoir si on aimera la pratiquer ! J’aime visiter des musées, voir de nouvelles choses, des choses étonnantes, surprenantes, bizarres… Me sentir perturbée ! 

2. Scientifique, littéraire, ou créatif ?

Surtout créative pour les raisons que j’ai données au-dessus.
Scientifique car j’aime les jeux de logique, les mathématiques, le corps humain etc.
Et j’aime aussi beaucoup lire, et la poésie, les paroles de chansons bien écrites…
Donc un peu des trois.

3. La matière que vous aimiez le plus à l’école ?

L’art plastique (et aussi l’SVT et l’anglais)

4. La matière que vous aimiez le moins à l’école ?

L’histoire

5. Aviez-vous une idée précise de métier quand vous aviez 20 ans ?

Enseignante (d’où mon inscription en fac d’anglais !)

Un grand Merci à Mathilde pour ce portrait.

Clémence Aubat

Télécharger la documentation

Dès validation et remise à l'expédition de la documentation par nos services, vous recevrez un couriel de confirmation.

Type d'envoi :
Envoyer
×